RÉFLEXIONS CROISÉES

DÉBAT

animé par Suzanne Chambellan

   La solitude

Angoisse d’être délaissé.e, ou précieuse vie intérieure ?

 le lundi 18 novembre 2019
à 18h

RÉFLEXIONS CROISÉES

DÉBAT
animé par Suzanne Chambellan

Vendredi 17 mai à 18 heures 

Face aux manipulations de tous ordres, comment préserver notre intégrité


Pour défendre notre personne, notre liberté, notre cerveau contre les manipulateurs qui nous « CHOSIFIENT », il est urgent de mettre au grand jour tout leur arsenal.

De tout temps, sophistes, démagogues ont su exercer emprise, domination sur les peuples : INTUITION, FLAIR, CHARISME.

Au vingtième siècle, on est passé au cran supérieur : techniques (LAVAGE DE CERVEAU et CONDITIONNEMENT) fondées sur une science exacte : on fait jouer les ressorts − pulsions − qui actionnent :

  • une FOULE   psychologie collective ;    
  • un GROUPE   dynamique de groupe ;    
  • plus finement les FRAGILITÉS INDIVIDUELLES   les sectes.

Aujourd’hui, nous sommes à un troisième stade : INTERNET.
Puissance accrue des IMAGES, multiplication exponentielle des TECHNOLOGIES qui rend presque superflu le charisme du chef.
Les RÉSEAUX SOCIAUX, CAISSES DE RÉSONANCE, où le manipulateur est lui-même manipulé. Le commercial et le politique sont-ils les seuls TERRAINS des manipulateurs ?

Comment sauvegarder son AUTONOMIE ?

Se donner une RÈGLE d’or − cartésienne :
– Éviter la PRÉCIPITATION et
– la PRÉVENTION ;
– Prendre du RECUL pour analyser,
– Démasquer les IMPOSTURES,
– JUGER par soi-même ;
– Chercher une PLURALITÉ de sources d’information ;
– Aider les autres à voir clair par le DIALOGUE et l’ÉDUCATION.

Enfin, se CONNAÎTRE SOI-MÊME avec ses faiblesses nous rendra plus armés et plus libres.

LECTURE DÉBAT DÉDICACE

Mardi 16 avril 2019 à 19h30
à la Galerie Bansard

Charlotte Jousseaume
écrivain et animatrice de l’atelier d’écriture
« Mémoire du cœur »

lira des extraits de son dernier livre

Et le miroir brûla,
portrait conté de Marguerite Porete

Cette lecture sera suivie d’un débat sur le féminin.

Présentation du livre

Le 1er juin 1310, Marguerite Porete est brûlée vive en Place de Grève, avec son livre Le Miroir des âmes simples et anéanties.
De cette béguine originaire de Valenciennes, nul ne sait rien, mis à part ce que son livre dévoile de son chemin spirituel. Fascinée par ce double féminin, Charlotte Jousseaume s’est plongée dans Le Miroir comme dans un miroir, se reflétant dans cette femme de légende qui se nourrissait, non de
la paille des églises, mais du grain-même de la vie.
Elle en dresse librement le portrait conté, pour donner de vivre le cheminement d’une Amante qui avait pris la plume pour que chacun entende de l’entendement d’Amour.

La presse en parle …

KTO « L’esprit des lettres » de mars 2018
http://www.ktotv.com/video/00178783/l-esprit-des-lettres-de-mars-2018

Radio Notre Dame « Vox libri » du 22 février 2018
https://radionotredame.net/emissions/voxlibri/22-02-2018/

Aletia « For her » du 29 octobre 2018
https://fr.aleteia.org/2018/10/29/charlotte-jousseaume-nous-avons-besoin-dune-profonde-alliance-entre-lhomme-et-la-femme/

Pour en savoir plus sur Charlotte Jousseaume, 
ses livres et ses ateliers

charlotte-jousseaume.fr

Et le miroir brûla, portrait conté de Marguerite Porete
(Le Cerf, 166 pages, 15€)

RÉFLEXIONS CROISÉES

Débat animé par Suzanne Chambellan
La liberté intérieure :
une donnée ou une conquête?
Vendredi 29 mars à 18 heures

Exaltant est le sentiment de liberté éprouvé avant de prendre une décision ! Les jeux ne sont pas faits encore, tout est possible (ou presque) … Mais le temps presse. La liberté, loin d’être un rêve, se forge en quittant le CHAMP des POSSIBLES pour la voie étroite du RÉEL. Ce mouvement n’est pas donné, car il faut CHOISIR et tout choix implique RENONCEMENT.

Notre conduite obéit à des motivations diverses, il s’ensuit des DEGRÉS de LIBERTÉ.

Au plus bas degré, l’ACTE GRATUIT, indéterminé. Aller à droite ? A gauche ? Partir ? Rester ? C’est égal. TOUT SE VAUT. Dans cette indifférence, est-ce bien nous qui agissons, choisissons ?

Si nos actes résultent de DÉTERMINATIONS INCONSCIENTES, (physiologiques, culturelles), quelle est notre marge de liberté ?

Quand nous choisissions de suivre nos PULSIONS, d’être portés par la force de nos PASSIONS, ou d’obéir à notre RAISON, si être libre c’est se réaliser au maximum, quand SOMMES-NOUS LE PLUS NOUS-MÊMES ?

Liberté, ENGAGEMENT, RESPONSABILITÉ.

Tout choix nous ENGAGE (envers autrui, envers nous-mêmes). Nous l’ASSUMONS, le REVENDIQUONS. Mais il nous charge d’OBLIGATIONS : MISE EN OEUVRE ou RESTRICTION de notre liberté ? Et, s’il est IRRÉVERSIBLE, ce peut être grave : Pourrons-nous être FIDÈLES et rester AUTHENTIQUES ?

Ce POIDS de liberté intérieure constitue notre dignité. Pour la conquérir et la rendre IMPRENABLE, il est nécessaire de se connaître, de savoir ce qu’on VEUT, et de CROIRE EN SOI.

REFLEXIONS CROISÉES

VIOLENCE ou NON-VIOLENCE ?

Vendredi 11 janvier 2019 à 18h

Débat animé par Suzanne Chambellan

à la galerie Bansard

penseur-rodin-bleu

 

 

 

 

 

 

Entre la violence source de TRAGÉDIES et l’UTOPIE de la non-violence, que choisir ?

Différences FORMES de violence, de l’agression verbale au lavage de cerveau ; à l’œuvre dans l’HISTOIRE, l’ÉDUCATION, les SIMPLES RAPPORTS HUMAINS.

Ses ORIGINES multiples :

  • La résistance à l’oppression ;
  • La réponse à une violence (qui a commencé ?) ;
  • La volonté de puissance ;
  • L’arme du faible ;
  • La fascination gratuite.

Se pose le problème de sa LÉGITIMITÉ : quelles FINS justifient les MOYENS ?

La non-violence, également résistance à l’oppression, se veut FORCE AGISSANTE, témoins : GANDHI, LUTHER KING. Elle n’exclut pas la légitime défense. Mais elle requiert par le DIALOGUE, le LIBRE CONSENTEMENT des ESPRITS à des VALEURS UNIVERSELLES.

Le RAPPORT au TEMPS

Le violent agit dans l’URGENCE, souvent efficace à COURT TERME. Mais à LONG TERME ? Comment arrêter l’ENGRENAGE ? Panser les BLESSURES PROFONDES qui en sont les SÉQUELLES ?

Le non-violent a le TEMPS, et même l’ÉTERNITÉ. JÉSUS, BOUDDHA. Mais qu’en est-il de notre PRÉSENT ?

Deux DIMENSIONS, la HAINE, l’AMOUR, entre lesquelles il nous faut VIVRE.

EXPOSITION D’ICÔNES

La galerie Bansard a le plaisir d’exposer une cinquantaine d’ICÔNES réalisées dans les traditions byzantines, coptes et roumaines (peintes sur verre).

Vous pourrez également découvrir deux enluminures sur le thème de la Nativité.

Du lundi au vendredi inclus de 14h à 19h
IMG_2635